Le conflits de rôle?

Tondre, scarifier, mettre de l’engrais ou pas, protéger le gazon ou pas…des questions qui peuvent vous prendre la tête. Voici quelques conseils pour des gazons impeccables:

"Que puis-je faire pour mon gazon en automne?"

Avant la fin septembre, donnez lui un engrais complet minéral. Scarifier votre pelouse est aussi une bonne idée, avant de lui donner de l’engrais. Réduisez les arrosages, mettez de l’eau que au besoin, si les brins commencent à faner. Enlevez les feuilles mortes pour éviter le pourrissement du gazon. Si vous avez des endroits très endommagés, il est encore temps de les réparer avec quelques morceaux de gazon précultivé.

"Quand faut-il mettre de l’engrais pour la deuxième fois?"

Vers la mi-mai vous pouvez mettre de l’engrais. Avec environ 30-50 gr/m² d’engrais complet avec effet prolongé, votre gazon aura tous les éléments nutritifs nécessaires pour bien passer l’été. Au moment de mettre de l’engrais votre gazon doit être sec. Bien le mouiller après.

"Quand dois-je arroser mon gazon ?"

Arrosez votre gazon le soir. Et non pas tous les jours un petit peu, mais plutôt deux fois par semaine de façon intensive.

"Il y a des champignons qui poussent sur mon gazon!"

Pas besoin de s’inquiéter. Ces champignons ne sont pas nocifs ni vénéneux. Ils sont d’apparence jaune-ocre jusqu’à noir, hauts de environ 3-5 cm, ils sont seuls ou en petits groupes. Ils apparaissent par l’humidité et la chaleur emmagasinées dans le sol. Leur croissance est favorisée par un engrais pas assez varié, par un manque de sulfate de fer dans le sol, par un arrosage trop fréquent, par un sol trop acide.

Ces champignons s’en iront lorsque vous tondrez votre pelouse, et que vous passerez avec le râteau pour enlever l’herbe coupée. A vous d’améliorer l’environnement de votre gazon pour qu’ils ne réapparaissent plus ou moins..

"Mon gazon a des tâches marrons"

Lorsqu’on regarde de plus près, ces tâches sont plutôt beiges, couleur paille, et un léger reflet rosé nous dit que c’est un champignon, le mycélium. Cela peut arriver durant toute l’année, mais les dégâts ne sont pas importants, le brin n’est normalement pas endommagé.

L’apparition de ce champignon est favorisée par une humidité persistante ( pluie, brouillard, rosée, mauvaise technique d’arrosage), par une nutrition irrégulière du sol, et un manque d’azote.

Ce qui peut aider : adaptez l’arrosage aux besoins du gazon, enlever le feutre (scarifier), donner un engrais adapté contenant de l’azote.

"Est-ce que mon gazon hiberne?"

Le gazon se repose en hiver. Avant les premiers grands froids, il faut le tondre une dernière fois ( 3-4 cm de hauteur) et le nettoyer de l’herbe coupée (!) et de feuilles mortes. Sous les feuilles mortes humides, le gazon peut pourrir, ce qui endommagerait les herbes. En période de gel, ne pas piétiner le gazon. Les brins seront abîmés, et ne s’en remettront peut-être pas. Un engrais potassique en hiver, puis un engrais azoté au printemps aideront votre gazon au réveil et favoriseront sa croissance.

Un conseil pour l’hiver:

 

Ne marchez pas sur un gazon gelé. Les brins se cassent, et aux endroits des cassures, le gazon devient fragile aux maladies.

 

Une question qui revient souvent en octobre et novembre :

Jusqu’à quand peut-on mettre en place du gazon précultivé en rouleau ?

Tant que le sol n’est pas gelé, le gazon peut être installé sans problèmes. Il prendra racine même à des basses températures. Nous produisons du gazon sur nos surfaces jusqu’à environ fin novembre, si le temps le permet.

Après, notre gazon aussi a le droit de se reposer. D’après nos expériences, nous reprenons du service fin février – début mars.